vendredi 31 août 2018

TARTE SUISSE AUX PRUNES

Avec les kilos de prunes et de mirabelles rapportés du jardin familial, les desserts se sont succédé à la maison... Ces fruits ont beau être annonciateurs de la fin de l'été, on les attend chaque année avec impatience. Après le beignet aux mirabelles à la poêle et le gratin de mirabelles à la ricotta, voici la tarte suisse revisitée avec des prunes. Les photos parlent d'elles-mêmes : une vraie gourmandise !


La recette d'origine est aux pommes, mais c'est après avoir vu la version aux prunes jaunes sur le blog de Saléha (Aux délices du palais) que j'ai opté pour cette variante qui m'a permis d'écouler un kilo de prunes. Avec des mirabelles, ce doit être très bon aussi, quoiqu'un peu plus fade, la variété de prune utilisée ici étant particulièrement goûteuse. Il s'agit d'une sorte de prune d'ente, celle qu'on fait sécher pour obtenir des pruneaux. Ce qui ne gâche rien, c'est que ce gâteau-tarte est très sage en calories, avec des quantités de beurre et de sucre très raisonnables.





Ingrédients
  • 1 kg de prunes d'ente (ou de quetsches)
  • 75 g de sucre + 1 c. à s.
  • 2 œufs
  • 75 g de beurre mou + 15 g pour le moule
  • 100 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique



Préparation
Préchauffer le four à 180°.

Laver les prunes, les sécher, les couper en deux et les dénoyauter. Réserver.


Dans le bol du Thermomix, réunir les 75 grammes de sucre et les œufs. Programmer 2 minutes, vitesse 4. Le mélange pâlit et prend un peu de volume.


Ajouter le beurre mou, la farine et la levure. Mélanger 30 secondes, vitesse 4.


Beurrer un moule à tarte en porcelaine. Verser la pâte dans le moule et lisser la surface à la spatule.


Enfoncer les demi-prunes dans la pâte verticalement, en commençant par le cercle extérieur et en allant vers le centre.


Saupoudrer la cuillerée de sucre restante sur la tarte.


Enfourner le moule pour 40 à 45 minutes. La tarte est meilleure un peu tiède.


Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur Facebook, Instagram et Pinterest !
© Cooking Julia 2018

13 commentaires:

  1. waouh miam divine
    hummm hum slurp !! ;o)

    on dirait des quetsches ;o)
    tes photos en extérieur sont magnifiques
    bravo bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. gloups mais c'est ce que tu as écrit dans les ingrédients "quetsches j'ai lu trop vite hier
      ;o)

      Supprimer
    2. Oui, la chair est jaune comme les vraies quetsches. J'ai découvert les prunes d'entre dans le Sud Ouest, c'est une merveille.

      Supprimer
  2. Ca fait penser un peu à une tarte sans croute. Forcément je suis désolée de me répéter: une fois de plus tu me tentes. bisous

    RépondreSupprimer
  3. Une tarte bien gourmande pour profiter des prunes qui sont très bonnes et bien sucrées cette année !

    RépondreSupprimer
  4. Extra ta tarte, et avec de jolies photographies pour nous faire baver..Merci Julia
    Bisous et bon week end

    RépondreSupprimer
  5. hum, une belle tarte de saison très gourmande !
    bon week end

    RépondreSupprimer
  6. Suisse ? En tout cas cette tarte donne l'eau à la bouche !
    Bonne semaine,

    Camille
    www.rosenoisettes.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, suisse, mais personne ne sait pourquoi... Peu importe, elle est bonne c'est le principal !

      Supprimer
  7. Sympa comme tout, comme tu dis c'est assez léger en plus donc on n'a pas de raison de résister! Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Humm, une tarte aux prunes comme celle que faisait ma grand-mère... un régal! bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Superbe ta tarte, j'aime beaucoup les prunes d'ente, on en trouve beaucoup dans ma région !

    RépondreSupprimer